Les exigences strictes de la norme NF T 72-281

La norme NF T 72-281 est un protocole mis au point par l’AFNOR, l’organisme français de normalisation. Elle est destinée aux systèmes de désinfection des surfaces par air, et elle est reconnue pour ses conditions de conformité particulièrement strictes. La norme NF T 72-281 définit un ensemble de méthodes d’essai permettant de tester les produits désinfectants en conditions réelles ; les données d’efficacité sont obtenues après des essais réalisés uniquement en fonction du mode d’utilisation prévu. Pour tout instrument de désinfection par air, il est important de vérifier la conformité à la norme NF T 72-281.

NF T par rapport à la norme EN existante

L’AFNOR a publié la première version de la norme NF T 72-281 en 1980, et l’a mise à jour à plusieurs reprises depuis, la dernière itération datant de 2014 (NF T 27-281:2014). La nécessité de cette norme réside dans l’inadéquation des méthodes d’essai normalisées existantes pour les matériaux biocides diffusés par air. Les normes européennes (EN) actuelles qui testent l’efficacité des agents désinfectants ne testent que par des méthodes d’application directe ; ce qui signifie que le produit prétendument biocide est sous forme liquide, et soit immergé, soit entrant directement en contact avec les micro-organismes cibles. Ces types de tests sont généralement considérés comme étant de type « Phase 1 » ; et bien qu’ils soient de bons indicateurs de la nature biocide des substances testées, les tests de Phase 1 ne sont pas représentatifs de l’utilisation réelle des agents biocides. Cette distinction est particulièrement importante dans le cas des désinfectants diffusés dans l’air, où les agents actifs sont délivrés sous forme de gaz, de vapeur, de brouillard ou de brume, et ont des paramètres d’action complètement différents (concentration, contact de surface et temps).

Parce que les organismes de réglementation sont conscients de ce problème, ils utilisent actuellement la norme NF T 72-281 comme point de départ d’une nouvelle norme EN consacrée aux systèmes de désinfection par air (prEN 17272). En attendant, le règlement sur les produits biocides (BPR, règlement (UE) 528/2012) n’accepte que la norme NF T 72-281 pour les systèmes de désinfection des surfaces par air. Ainsi, lors du choix d’un instrument de désinfection par air, il est fortement recommandé de sélectionner un produit qui utilise la norme NF T 72-281 pour ses allégations d’efficacité. Les fabricants de matériaux désinfectants diffusés dans l’air qui fondent leurs allégations d’efficacité sur des normes EN inadaptées fournissent des chiffres inapplicables, ce qui peut potentiellement mettre en danger la santé de l’utilisateur et l’environnement.

Tests et réglages NF T

La NF T 72-281 est considérée comme un essai de « Phase 2, Etape 2 » réalisé par une méthode semi-terrain. Cela signifie que l’agent désinfectant est testé conformément à son utilisation et cible les micro-organismes qui sont placés sur une surface représentative. Par ailleurs, le test est effectué dans une salle d’essai standardisée, et les échantillons cibles sont placés à distance, face à la source de l’agent désinfectant ; par exemple, un générateur d’ozone.

Comme pour tous les tests de microbiologie, la norme NF T 72-281 mesure l’efficacité sur une échelle logarithmique. Les micro-organismes sont comptés en nombre d’unités formant colonie (UFC), et l’efficacité est donnée par la différence entre le nombre d’UFC avant et après l’application de l’agent désinfectant. Le résultat est donné sous la forme d’un nombre de « réduction logarithmique », où une réduction logarithmique de 1 correspond à une réduction par 10. Par exemple, pour une valeur initiale de 106 UFC, une réduction logarithmique de 4 correspondrait à une réduction de 102 UFC après traitement. Ce chiffre est généralement indiqué sur les emballages commerciaux sous la forme d’un pourcentage de taux de kilo, où une réduction log-2 correspond à un effet germicide de 99 %, une réduction log-3 à 99,9 %, etc.

La norme NF T 72-281 est définie comme une méthodologie pour la « détermination de l’activité bactéricide, fongicide, levuricide, mycobactéricide, tuberculicide, sporicide et virucide, y compris les bactériophages ». Les exigences en matière d’efficacité biocide dépendent des organismes cibles :

  • Bactéries : > réduction de 5 log
  • Spores: > Réduction de 3 log
  • Champignons et levures : > réduction de 4 log
  • Virus inclus. phages: > Réduction de 4 logs
  • Mycobactéries : > Réduction de 4 logs

Les conditions initiales exigent un log au-dessus de l’objectif de réduction du log (par exemple, pour les bactéries, une charge de 106UFC doit être appliquée sur la surface cible).

Micro-organismes d’essai

Les fabricants sont tenus de réaliser leurs tests d’efficacité sur des souches de micro-organismes pré-approuvées par la norme NF T 72-281. Ces souches représentent les différents types de cibles (bactéries, spores, virus, bactériophages, mycobactéries, champignons et levures). Parfois, plusieurs souches pour un même type de cible sont nécessaires, notamment lorsque des variantes existent (par exemple P. aeruginosa, S. aureus, E. hirae et E. Colipour les bactéries, couvrant les souches Gram-positives et Gram-négatives).

Selon le domaine d’application prévu de leurs produits désinfectants, les fabricants peuvent effectuer leurs tests sur tout ou une partie de ces organismes de référence. Dans le cas où des micro-organismes cibles supplémentaires sont ajoutés à la méthodologie, une documentation appropriée doit être fournie couvrant la raison de leur ajout, les conditions dans lesquelles ils ont été cultivés et stockés, et leur adéquation générale à la norme NF T 72-281. Au delà de la totalité des micro-organismes d’essai énumérés dans la norme NF T 72-281, STERISAFE teste également des pathogènes cibles supplémentaires, sélectionnés pour leur pertinence dans des applications particulières (par exemple, les entérocoques résistants à la vancomycine, ERV, pour les désinfections hospitalières). Pour la liste complète des micro-organismes testés, veuillez-vous référer au tableau en annexe du présent document.

La vision de STERISAFE

STERISAFE utilise la norme NF T 72-281 pour tous ses produits, et peut ainsi garantir leur efficacité. Compte tenu des conditions d’essai, des objectifs de niveau de destruction élevés qu’elle exige et de sa large gamme de cibles, la norme NF T 72-281 devrait être la seule méthodologie standard acceptable pour les allégations d’efficacité des produits désinfectants diffusés par air. STERISAFE a été un pionnier dans l’utilisation de cette norme dans l’industrie des systèmes de désinfection à base d’ozone, et continuera à le faire.

Référence

  1. L’Association Française de Normalisation (2014). NF T 72-281. Procédés de désinfection des surfaces par air – détermination de l’activité bactéricide, fongicide, levuricide, mycobactéricide, tuberculocide sporicide et virucide incluant les bactériophages. Paris: AFNOR

Résultats de la NF T 72-281 de STERISAFE

En bleu : Micro-organismes de référence figurant dans la norme NF T 72-281

* Testé par l’Institut technologique danois

** Testé par l’Institut d’hygiène et de microbiologie Dr. Brill + Partner GmbH

*** Testé par INFUSER ApS et Metropolitan University College